• Blague hilarante.

    Enfin de retour de vacances...


    Je vous passe les détails. Mais quand on a un accident mécanique et qu'on est obligé d'éviter d'aller trop vite...


    Bref, 950 kilomètres sans emprunter d'autoroutes ni de voies rapides, c'est un peu long. Mais bon, chuis pas là pour vous raconter ma vie, hein... En tout cas merci à ceux qui sont venus me rendre visite sur oldi land durant mon absence!


    Et pour commencer en beauté ce nouveau thème ("Cinquième acte"... si, si, c'est écrit là), je vais vous raconter une petite blague qui, d'après ce que je lis à l'arrière du livre, est "d'un humour irrésistible", bien que personnellement je la trouve d'une tristesse et d'un mauvais goût à pleurer. Mais bon, il en faut.


    Cela se passe dans un laboratoire où l'on fait des expériences sur les animaux, plus précisément des rats, pour concevoir des produits tristes.


    (au moment où vous lisez ceci, sur le territoire national, 257 personnes viennent de se tirer une balle dans la bouche.)


    Cela se passe dans un laboratoire donc, qui se trouve je sais pas trop où. (N'insistez pas pas, je sais pas où il se trouve. D'ailleurs, si vous saviez ce que je m'en fous... je me fous autant de l'emplacement de ce labo que les moules se foutent de la politique tibétaine. Il pourrait se trouver à Paris, Londres où même à Guantanamo, bien que là-bas, ce n'est pas sur des rats qu'on fait des tests, mais plutôt sur des vilains méchants sur lesquels on étudie la résistance du corps d'un taliban jeté du quinzième étage ou sur lesquels on prouve de façon scientifiquement irréfutable que quand on coupe la tête d'un terroriste, il devient muet.)


    BREF (arrêtez de m'interrompre s'il vous plaît, c'est déjà assez difficile de raconter cette histoire déprimante, je me suis déjà enfilé 3 fois la corde autour du cou), dans ce labo travaille un employé qui, pour un salaire misérable, classe les rats selon leur sexe. Toute la journée, il met les rats, après un bref examen, dans la boîte RATS MÂLES ou dans la boîte RATS FEMELLES.


    RESTEZ ASSIS, c'est pas fini. Ce soir-là, après avoir beaucoup travaillé, l'employé se prépara à rentrer chez lui. Il mit son manteau quand soudain arriva son supérieur, un type pas gai, comme on dit dans les canoës.


    - Hé bien, dit-il, vous partez? Vous avez fini votre travail ?
    - Non, j'ai pas encore entièrement fini. Je ferai ça demain.


    Pour justifier ses paroles, l'employé désigna du doigt une troisième boîte, sur laquelle était marquée PIEDS-NOIRS.


    - Pieds-noirs? C'est quoi, ça, Pieds-noirs?!
    - Ben, c'est les rats pas triés.


    ...


    ...


    C'est fini. Vous pouvez commencer à pleurer.


  • Commentaires

    1
    Kaitoto
    Jeudi 31 Août 2006 à 21:17
    Mon Dieu !!!!
    Mais qu'esce que tu nous sors là Oldi !?!?!?!
    2
    Cyber
    Mercredi 13 Septembre 2006 à 21:58
    Lol
    Lol j'ai pas saisi le truc
    3
    Toinou
    Jeudi 12 Octobre 2006 à 16:11
    Terrible
    Excellente !!!
    4
    tom
    Mardi 7 Novembre 2006 à 12:29
    Je t'explique
    "Pied noir" est le terme familier qui designe les Francais d'Algerie rapatries en France a partir de 1962. Fait le lien avec rat pas tries ;)
    5
    kiki la praline
    Jeudi 24 Avril 2008 à 21:22
    ???
    pareil que Cyber sujet j'ai pas compris du tout
    6
    nicolas
    Lundi 12 Mai 2008 à 12:11
    texte
    mdr je ko laius c pas le sujet ke je recherche mais c cammeme bien et continue comme ca
    7
    boujess
    Mercredi 15 Avril 2009 à 11:59
    ah ah ah ah !!!!
    tro ben mé raciste ah ah ah ah ah ah ah ah ah !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :