• Yessss! The English version of les aventures of le little sorcier viennent juste de to come! Tis book is moins gros of the précédent but he s'annonce comme a revolution into the universe of Harry Potter and le world des sorciers. I have un peu survoled the begin of the book but I have not compris grand-chose because au cas où you ne l'auriez pas remarqué my English is assez pathetically. Il faut dire que I n'écoutais pas very good in cours because English is a language who is parlé by a important part of the habitants of the planet and I don't understand pourquoi I devrais apprendre à le speak parce que y'en a déjà assez who le parle, one personne en moins it's sera not dramatically. And sinon there are rien de neuf in my little life, yes car Harry Potter in English is not chez me an important évènement because I have rien compris and I préfère attendre the French version, qui sera plus comprehensibely for me and surtout for you who lisez this texte, parce que avouez que you have par-dessus the head of my English who are the pire jamais entendu depuis the last intervention of me in the commentaire who accompagne my precedent message. Good Bye à tous and I promet que my next message sera a little plus normal.

    5 commentaires
  • Ô insignifiante pâtisserie inoffensive à un abord amical mais tapie inocemment dans les sombres tréfonds de la malveillance et de la perfidie!...

    Je hais les tartes.

    Les tartes sont les pâtisseries les plus amicales et les plus anodines qu'il soit. A première vue.
    Mais en réalité elles sont dangereuses. Sournoises. Apocalyptiques.
    Elles ne paient pas de mine, je sais. Mais il faut se méfier des apparences.
    ELLES SONT DANGEREUSES!!!!!

    Hein? Vous me trouvez exagérant? Débile? A la limite de supportable?

    C'est vous qui voyez.

    N'empêche.

    Les tartes sont dangereuses. Je le sais. Je les ai rencontrées. Laissez-moi vous conter ma triste histoire.

    Tout commence un après-midi de juin. Une journée chaude, agréable. Je me promène. L'idée me vient alors d'aller faire un tour au café du coin. Un café plaisant, affichant à son entrée un magnifique buffet rempli de denrées plus sympathiques les unes que les autres.
    Je me précipite vers la serveuse. Une jolie femme. Une très belle pâtissière. Je lui demande ce qu'ils ont en réserve.
    Elle me répond: c'est vous qui voyez. Je vous conseille la tarte aux fraises. Elle est excellente.
    Je la regarde d'un drôle d'air. Quoi! Moi, un homme si raffiné, accepter une pâtisserie dont le nom n'est ni plus ni moins qu'une insulte peu plaisante? Je cède. On ne peut rien refuser à une belle fille comme ça.
    Je m'installe à la table. Avec une rapidité digne du Pony Express, ma commande arrive à destination. Et c'est le drame.
    On me pose devant le nez un morceau vaguement triangulaire de bouillasse sanguinolente, à moins que ce fût les fraises indiquées sur la carte. Evidemment, j'exprime mon refus. La belle fille arrive. Je lui explique. Elle m'explique. Un partout. Elle reprend la manche. Deux à un. Je me reprends. Je lui livre mon assortiment d'arguments implacables mais elle ne veut pas céder. A bout de forces, je lui conseille d'appeler le patron et de lui dire que sa tarte il peut se la mettre au c**.
    Elle me rétorque que le patron, c'est elle, et qu'elle ne peut pas suivre mon conseil.
    Au moment où je m'apprête à lui demander pourquoi, au fond, un client se lève. Il lance que si elle ne peut pas, c'est parce que dans son c** elle a déjà un millefeuille, deux éclairs et une bonne demi-douzaine d'autres parts de tarte envoyés à ce lieu exigu par d'autres clients mécontents.
    Elle ne cède pas. Me dit que je devrais avoir honte. Mais dans le restaurant, la tension monte. Les plaintes grondent. Elle commet une erreur irréparable. A bout de nerfs, elle insulte la clientèle. "la moitié des gens ici sont des crétins". La tension grimpe. Elle corrige: "la moitié des gens ici ne sont PAS des crétins". Le client lui reproche ses actes et la traite de sale p***.
    C'est le départ! La serveuse bondit sur le client, lui enserre le cou fortement, faisant arborer au malheureux une teinte violacée qu'Adely Lamauve ne renierait pas. Un client courageux se jette sur la victime pour la sauver. Mais la serveuse se baisse au dernier moment, et le client se jette involontairement sur la table d'un pépé et d'une mémé, renversant au passage deux choux à la crème, deux verres de Diabolo menthe, un petit pot plein de fleurs et la mémé elle-même. Protestations des clients. Etourdissement du bondisseur. Strangulation avancée. Tout se finit en conflit général. Je peine à m'extraire de la bagarre, me couchant sous les tirs d'assiettes, sautant par-dessus les bris de tasses, zigzaguant pour éviter le reste des projectiles volants. Je m'en sors. Je ne suis pas indemne. Mon front saigne abondamment suite à la chute d'un tube en néon et je sens une intense douleur dans ma fesse gauche suite à une fourchette mal plantée.

    J'ai gardé des séquelles. Le café a dû fermer. Pas assez d'argent pour les rénovations.

    Depuis ce jour, je hais les tartes. Et les serveuses.


    20 commentaires
  • Bonjour à tous! Aujourd'hui, de la même manière qu'Adely Lamauve avait devant vous tous vidé son sac - au sens propre du terme - je vais aujourd'hui vous faire un compte-rendu de ce qui se trouve sur et dans le bureau où est posé mon ordinateur. Pourquoi, me direz-vous? Eh bien, premièrement j'avais pas d'autres idées, deuxièmement c'est ce qui est le plus proche de moi et troisièmement c'est assez horrible, vous allez voir. Commençons tout d'abord par le dessus:

    - l'ordinateur lui-même (bin oui logique)
    - l'imprimante-scanner-photocopieuse
    - la souris sans fil plus le clavier sans fil un étage en-dessous, sans oublier le récepteur posé au fond contre le mur
    - le bouquin "la moustache" acheté ce matin
    - un vieux post-it plein de sites internet notés à la va-vite
    - un tas de vieilles pubs
    - ma clé USB
    - un vieux stylo vert et son homologue rouge
    - une cassette enregistrée avec plein d'épisodes de Code Lyoko dessus
    - le CD "moi d'abord" des Wriggles (trop bien  :-) )
    - quelques CD de logiciels en tous genres
    - une règle en plastique
    - une pochette pour mes lunettes (utilisée très très souvent: j'aime pas les lunettes. Avec j'ai l'air con.)
    - un paquet de mouchoirs
    - un vieux mouchoir (ÊÊÊÊÊÊÊ!!!!!)
    - un petit pot avec plein de piles usagées dedans

    Oui, c'est déjà pas mal, et là c'est que le dessus! Voyons maintenant en-dessous...

    - la tour de l'ordinateur
    - une pochette pleine de vieilles paperasses
    - un numéro d'un magazine toujours pas ouvert
    - un vieux tapis de souris
    - une tonne de disques de données et de logiciels
    - le livre "le PC pour les nuls"
    - le mode d'emploi de l'imprimante
    - une vieille pub
    - quelques-un de mes dessins
    - une page de BD que je dois encore scanner puis colorier
    - une réserve de CD vierges
    - une vieille disquette (vient probablement de mon ex-Windows 95)
    - un petit carnet bleu où sont notées nos commandes à la Fnac
    - la réserve de feuilles pour l'imprimante
    - deux classeurs avec dedans je sais même plus quoi

    Oui, au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, je suis né dans le pays de la Bordélie... je suis donc bordélique... (ça y est c'est reparti avec les calembours foireux!). Enfin bon, je vais peut-être commencer à ranger et je vous rappellerai quand j'aurai fini d'ici 6 ou 7 siècles... allez, salut à tous!


    5 commentaires
  • Bonjour à tous! Eh oui, cette affaire de procès est - j'espère en tout cas - définitivement terminée. C'est donc reparti pour une deuxième tournée de messages plus pathétiques les uns que les autres...

    Tout d'abord, merci, merci, et MERCI à mes meilleurs potes virtuels, Adely Lamauve, Jade Aure et Richy pour m'avoir délivré de ce procès et pour avoir transformé une simple déconnade en véritable délire collectif... et pour imiter Jade Aure je vous ai fait une surprise... voyez cette image! Pour vous faire plaisir, je vous ai fait un souper, pour vous honorer je l'ai préparé avec amour, et pour vous épargner une indigestion... hé bé je l'ai mangé tout seul. Et sinon, pour en revenir à notre délire, apprenez à utiliser votre imagination au meilleur, ou plutôt au pire des vos capacités... oui, car si vous avez une autre idée qui pourrait donner lieu à une histoire de ce genre, n'hésitez pas, proposez, proposez! Ca ne pourra que nous faire rire, et le rire est quand même le plus efficace des anti-stress...

    Bon, passons. Avec tout ça, j'ai même pas profité de mes vacances moi... quoique notre chanson sur les aristocrates qui tombait juste le 14 juillet on peut pas dire qu'on en a pas profité! Mais sinon, il faut bien avouer que ces vacances n'ont pas été très relaxantes... ma semaine de détention, la garde à vue d'Adely et les autres qui se sont rongés les sangs pour moi (hein? Comment ça non?! Vous avez pas honte de gâcher ainsi une si belle séquence émotion?!) De plus, je me chope le Graal des vacances de rêve: des cours de maths en privé... géniaaal... ouaaais... je suis mais mort de rire... hahahahaha.... beuheuheuheu OUIIIIIN!!!!

    Et vous, partez-vous en vacances? Oui? Alors j'ai quelque chose pour vous: je ne voudrais pas vous dicter votre conduite, mais je peux vous conseiller. C'est-à-dire que si je ne vous dis pas où aller en vacances, je peux vous dire où ne PAS y aller! Le texte que vous allez lire a été écrit par le journaliste Albert Londres (1884-1932), qui voyageait beaucoup et qui ne manquait pas d'humour; il a un jour énoncé pour le Petit Parisien la liste des 10 lieux les plus épuisants à visiter:en voici la liste, alors méditez là-dessus les gars!

    1) LE TEMPLE DE BARABUDUR (Java): érigé aux environs de l'an 800, ce monument en pierre de 123 mètres de côté et de 42 mètres de haut est situé en plein milieu de la forêt et totalise près de 2,5 kilomètres de galeries!

    2) LA FORTERESSE DE MASSADA (Israël): un fort d'une superficie de 8 hectares d'un accès extrêmement difficile...

    3) LES TEMPLES D'ANGKOR (Cambodge): ces temples ont beau être d'une grande beauté, ils n'en restent pas moins difficiles d'accès.

    4) LA CITE INTERDITE (Pékin): 72 hectares de superficie, et le chiffre mythique mais épuisant de 9999 pièces... que faut-il dire de plus?

    5) LE MUSEE DU VATICAN (Rome): le Vatican a beau être un pays minuscule, il n'en reste pas moins très touristique... autant dire que vous ne serez pas seul(e)!

    6) LE LOUVRE (Paris): un enchevêtrement immense de pièces et de couloirs labyrinthiques. Une 6ème place dont la France se serait bien passée...

    7) L'ALHAMBRA DE GRENADE (Espagne): non, rien à voir avec l'explosif du même nom... il s'agit d'un palais fortifié basé sur un piton rocheux de 720 mètres de long sur 220 de large... une promenade de santé!

    8) LE BRITISH MUSEUM (Londres): encore un musée figurant dans cette liste noire... l'Histoire serait-elle vraiment aussi initéressante?

    9) LE PARTHENON (Athènes): franchement, autant de mal pour quelques briques...

    10) LE CHÂTEAU HRADCANY ( Prague): en plus d'être difficilement prononçable, ce château est très éprouvant à visiter. A rejeter!

    Et voilà! Pour ceux que ça intéresse, ces dix lieux sont tirés du Livre des listes (toujours souligner les titres! Ma prof de français me l'a toujours hurlé! Toujours souligner...). Allez, salut à tous et puissiez-vous vous amuser!


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique